Apporter aide et espoir à ceux qui sont isolés et qui souffrent

Au-delà des informations 2 – 2017

 

Au-delà des informations 2 – 2017

Y’ a t-il des pays particulièrement importants à vos yeux?

Cliquez ici pour vous inscrire et recevoir chaque mois les dernières mises à jour rédigées par les équipes d’Espoir Mondial GHNI dans les pays qui vous intéressent le plus.

Million Village Vision

Espoir Mondial prend désormais part à la Vision du Million de Village, une initiative du partenariat mondial afin d’éradiquer la pauvreté. . Les dirigeants de GHNI forment des organisations partenaires afin de mettre en place les 5 domaines clés du TCD: l’eau, la nourriture, l’éducation, les revenus et le bien-être.

Ces organisations qui partagent ce point de vue sont par l’élimination de la pauvreté dans plus de 70 pays à travers le monde. Lors d’une récente conférence à Bangkok il a été dévoilé que plus de 2/3 des pays concernés sont engagés.

Informations par pays


Afghanistan

Le Pakistan a récemment ouvert sa frontière avec l’Afghanistan pendant quelques jours et a accepté de laisser passer des personnes bloquées jusque là. Cependant la frontière n’est pas ouverte aux cargos conteneurisés à destination de l’Afghanistan qui en a énormément besoin. Le Pakistan a fermé ses frontières après une infiltration de terroristes venus d’Afghanistan.

GHNI travaille afin d’apporter la paix dans la vie des Afghans qui vivent dans la peur. Actuellement, un projet d’implantation d’arbres et d’eau est en cours dans le Village Bamyan. Le gouvernement local est à l’origine du projet et c’est passionnant de voir le projet prendre forme.

Arménie

Le premier bureau de contrôle de la conformité des produits Halal va s’ouvrir à Yerevan ce mois-ci afin d’exporter les produits Arméniens en Iran et dans d’autres pays musulmans. L’Arménie espère également que cela favorisera le tourisme.

En Arménie, GHNI apporte l’espoir et de nouvelles perspectives à des familles forcées de fuir la Syrie et d’autres pays et qui ont trouvé refuge dans La Maison d’Esther. Les nouvelles familles emménagent bientôt. Des matériaux sont encore nécessaires à leur installation, mais des progrès sont en cours. Dans quelques mois le village dans lequel se trouve La Maison d’Esther sera donc un Village Modèle et sera utilisé comme lieu de formation pour une grande partie de l’Asie Centrale.

Bangladesh

Deux officiers de police ont été blessés dans l’exercice de leurs fonctions lors de l’arrestation de trois personnes identifiées comme des militants. Les militants ont jeté des grenades sur la police qui encerclait la maison. Les trois individus, une femme, un homme et un enfant ont déclaré être une famille et louer une maison dans le district de Chittagong en utilisant de fausses identités. Leur propriétaire a eu des doutes et les a dénoncés.

Beaucoup d’habitants du Bangladesh ne se sentent pas en sécurité et GHNI est là pour les aider à aller vers un changement positif. Les enfants du Village Champion se sont unis pour nettoyer les maisons de deux de leurs camarades souvent malades. Les enfants et les amis étaient très satisfaits et reconnaissants pour la propreté et la santé que la communauté leur apporte.

Pour des raisons de sécurité, le “village Champion” est un pseudonyme du village aidé par le projet

Birmanie (Myanmar)

Selon une étude, les réfugiés de Birmanie vont faire face à une nouvelle limite de réfugiés à l’entrée de la frontière américaine. Elle sera désormais de 50 000 personnes par an. Beaucoup des personnes vivant en Birmanie demandent l’asile parce qu’ils sont persécutés pour leur croyance et espèrent rentrer aux Etats Unis. Ils espèrent trouver une liberté religieuse aux Etats-Unis.

Le conflit en Birmanie touche de nombreuses personnes. Les communautés s’entraident. GHNI a apporté le TCD à Myat Hlae. Ce village aide ses voisins qui n’ont pas assez à manger dans les zones de conflits. Des donations ont été récoltées de toute part et l’équipe du TCD les a aidés à distribuer des sacs de riz achetés dans les zones touchées.

Burkina Fasso

La petite ville de Bana peut être le lieu d’un développement scientifique révolutionnaire incluant des moustiques. Les scientifiques de Bana font actuellement des croisements de moustiques avec des gènes modifiés afin de les empêcher de contenir le virus de la Malaria. L’espoir est que ces moustiques soient libérés dans la nature afin d’éradiquer complètement les moustiques porteurs de la maladie.

Si l’éradication de la maladie est une priorité, GHNI a trouvé sa place dans le village de Saneba qui vient tout juste de faire ses récoltes. Grace a leur récente acquisition des techniques d’agricultures du TCD, la récolte de cette année a été riche et la communauté est motivée à travailler et à maintenir leurs jardins en bonne santé.

Chine

Une nouvelle étude a découvert que la pollution en Chine n’était pas seulement causée par le développement industriel et les restrictions liées à l’environnement sans éclat, mais plutôt à la fonte de la glace de mer et de la neige en Sibérie. Ces changements climatiques sont prédominants dans une Chine à l’air stagnant qui laisse la pollution s’accumuler.

La santé est l’un des sujets dans le viseur de GHNI en Chine qui s’associe avec des villages afin de leur apporter des informations sur l’hygiène et la prévention des maladies afin de garder les villages propres et éloigner les maladies et faire en sorte que les habitants se portent au mieux.

Egypte

Le ministre de la santé Egyptien accuse les repas établis par le gouvernement d’être à l’origine d’une épidémie de cas d’empoisonnement alimentaire qui a touché 2 262 enfants. Des échantillons des repas servis dans la province de Sohag sont analysés afin de comprendre ce qui a causé l’empoisonnement.

Alors que l’inquiétude et la maladie touchent encore l’Egypte, GHNI aide le village d’Ezbit el Amir à améliorer les conditions de vie. L’équipe est venue faire une visite de contrôle auprès de femmes qui ont suivi des cours de couture et de coiffure. Il est encourageant de voir que la majorité des participantes se porte bien et que leurs établis se transmettent des unes aux autres. La récente conférence de la Vision du Million de Village au Caire a offert une formation aux habitants du nord au sud de l’Egypte.

Éthiopie

La ville d’Addis Ababa est en deuil suite à la disparition de 113 personnes dans un accident dans une décharge qui a enseveli plusieurs maisons voisines. Beaucoup de victimes étaient des femmes et des enfants. La cause officielle de l’écroulement est toujours à déterminer mais certains pensent qu’il pourrait être lié aux manifestations s’opposant à l’utilisation d’une nouvelle décharge et à la construction de nouvelles stations d’épuration.

La pauvreté est la principale raison de l’installation de beaucoup de personnes aux abords de la décharge. Cependant, avec de nouvelles opportunités de croissance économique, il leur serait possible d’emménager dans un lieu plus propre et plus sûr. GHNI s’y attelle dans le village de Harowayo. Guyo, un de ses membres, a complètement transformé sa situation financière grâce aux enseignements du TCD. Il est désormais capable d’envoyer ses 6 enfants à l’école et sa famille peut vivre confortablement.

Grèce

La Grèce a remis le système de Dublin au goût du jour, qui ordonne que les réfugiés qui ont voyagé dans l’Europe pourraient être renvoyés dans leur port d’entrée. Beaucoup de ceux qui sont entrés en Europe via la Grèce pourraient y retourner. Cette politique n’inclut pas les demandeurs d’asile vulnérables tels que les mineurs non accompagnés.

Les familles de réfugiés restées en Grèce ont de nouveaux défis à relever tous les jours. Ils vivent dans des camps sous des tentes de fortune et la nourriture se fait rare. Ils ont besoin de repos et GHNI veut alerter les consciences et se bat pour leur apporter des vivres, des conseils et du soutien moral.

Inde

Les magasins de meubles Ikea autorisent désormais ses employés et nouveaux parents à prendre 26 semaines de congés payés après la naissance de leur enfant, une adoption ou une maternité de substitution. Les mères auront le droit de travailler des demies journées à leur retour au travail. Ce changement coïncide avec une nouvelle loi en Inde obligeant les entreprises de plus de 10 employés à donner 26 semaines de congé maternité.

GHNI soutient les communautés en Inde qui cherchent à s’améliorer. Dans le village de Dhoker Jhara, les membres de la communauté sont encouragés à se dépasser et à changer les traditions qui les tirent en arrière. Cette année, les fraises rotatives ont été utilisées pour creuser dans les champs au lieu des bœufs et les villageois apprennent à labourer un deuxième champ après le premier.

Indonésie

L’Indonésie propose un projet qui pourrait renforcer les mesures liées à l’utilisation du tabac et à sa production. Sous cette nouvelle loi, les producteurs de tabac indonésiens devront utiliser au moins 80% du tabac local et l’importation du tabac sera soumis à une taxe. Ceux en faveur déclarent que cette nouvelle loi aidera les agriculteurs et ceux qui s’y opposent avancent que cela se fera au détriment de la santé du pays.

L’agriculture est une part importante de la vie de beaucoup d’Indonésiens. Dans le village de Balong-Cambang, GHNI a des programmes du TCD qui aident les membres de la communauté à être de meilleurs agriculteurs. Ils sont désormais dans la saison des pluies et il y a fort à faire pour planter des rizières. De plus, la communauté s’associe pour acheter des cuves de récolte d’eau pour un usage personnel.

Jordanie

Une réforme du système légal de Jordanie a été proposée. Sous cette réforme, tous les suspects criminels auront droit à un avocat sur demande lors des arrestations et des interrogations. Un fonds d’aide juridique a été créé pour ceux qui n’ont pas les moyens d’engager un avocat. La détention préventive sera réduite et réprimera les peines pour les crimes d’honneurs. Human Right Watch recommande que le gouvernement et le parlement œuvrent rapidement pour finaliser ces réformes.

Beaucoup d’habitants de Jordanie cherchent de l’aide et une manière de s’élever. C’est surtout le cas pour les familles qui ont élu domicile en Jordanie après avoir été forcé de fuir des situations dangereuses. Espoir Mondial a tendu la main à beaucoup de réfugiés et les aide à construire de nouvelles vies. Ces soutiens viennent du programme « Les familles adoptent les familles » dans lequel ceux qui sont capables d’aider entrent en relation avec une famille de réfugiés dans le besoin.

Kenya

De récentes nouvelles ont mis au grand jour les famines que connait la corne d’Afrique. Le Kenya a besoin d’espoir et GHNI le lui amène lorsque c’est possible. Dans le village d’Ola Nagele, Mama Batula, une résidente, a partagé l’histoire selon laquelle le TCD a changé sa vie. Avant, Mama Batula et sa communauté étaient dépendants de l’aide alimentaire. Ils ont commencé à craindre ce qui pourrait arriver si cette aide s’arrêtait. Le TCD leur a appris à utiliser des ressources à leur disposition pour produire de la nourriture et maintenir un revenu stable. Ils ne s’inquiètent désormais plus au sujet de leur prochain repas.

Népal

Les tensions continuent à la frontière entre le Népal et l’Inde après que le meurtre d’un manifestant Népalais par des forces de sécurité Indiennes alors qu’il approchait une zone de territoire contesté. Les Népalais manifestent parce que l’Inde interdit la construction d’un ponceau, sorte de tunnel, dans le territoire contesté. Alors que le Népalais s’approchait dans le but de manifester, les forces de sécurité indiennes ont ouvert le feu et ont sorti les gaz lacrymogènes.

GHNI apporte au Népal ses techniques du TCD pour la paix, l’éducation et l’autosuffisance. Ce mois-ci, un des dirigeants nationaux, Kiran Karki est venu visiter le village RT* afin de discuter de la venue imminente de l’équipe. Il s’est rendu compte que les villageois avaient hâte de recevoir cette visite et il a été agréablement surpris de constater le niveau d’enthousiasme concernant l’école et le projet d’installation, dans l’école, de toilettes adaptés aux enfants.

Pour des raisons de sécurité, le village RT est un pseudonyme du village aidé par le projet

Niger

Le Niger subit une forte sécheresse qui oblige de nombreuses familles, en particuliers les familles d’agriculteurs, à retirer leurs enfants de l’école. Beaucoup de ces enfants sont obligés de suivre leurs parents à la recherche de nouvelles maisons disposant de source d’eau. La sécheresse a stoppé la production de nourriture et entraine la malnutrition des enfants. De plus, le gouvernement a annoncé que le pays était en déficit alimentaire et qu’il n’y avait plus assez de stock pour nourrir les cheptels du pays.

Le Niger fait face à de nombreuses catastrophes à cause de son emplacement dans une zone aride et désertique et au manque de pluie. GHNI est venu aider les communautés à trouver des solutions pour récolter l’eau de pluie et apprendre à utiliser les ressources disponibles pour les aider à créer une alimentation et des sources de revenus durables.

Nigeria

Dans un récent accord commercial entre le Maroc et le comité présidentiel nigérian sur le projet d’engrais, le Nigéria a officiellement déclaré vouloir commencer à exporter du gaz au Maroc et dans d’autres pays de la région subsaharienne. Le Maroc a un contrat d’approvisionnement avec le Nigéria en ce qui concerne l’engrais phosphaté mais ce n’est pas lié à ce nouvel accord.

Au Nigéria, un pays ou les difficultés économiques sont le quotidien de beaucoup, il est important d’identifier des ressources et d’apprendre comment les utiliser afin de générer un revenu. Les habitants du village de Wawa travaillent dur pour la production agricole, aquacole et la chasse. Ils ont la chance d’avoir de grandes terres fertiles. Cependant, les habitants souffrent de maladies dues à leur mauvaise hygiène et à la pollution environnementale. GHNI aide le village de Wawa à dépasser ces difficultés.

Pakistan

Dans la province de Khyber Pakhtunkhwa au Pakistan, un projet nommé “Le tsunami du milliard d’arbres” se bat contre la déforestation qui a privé la région des arbres des régions forestières. Selon ce projet, les résidents sont encouragés à planter des graines et des efforts sont faits pour reboiser les forets afin que les arbres poussent de manière naturelle. Jusqu’à présent, trois quarts du milliard d’arbre ont été plantés.

Les Pakistanais, aidés de GHNI vont faire avancer leur pays. L’équipe du TCD dans la province de Sindh a réouvert les cours de couture, les cours d’informatique ont repris également et certains agriculteurs continuent d’entretenir leurs plantations d’anis. Tous apprennent comment mettre leurs compétences en pratique.

Serbie

Farhad Nouri, 10 ans, vit avec sa famille dans un camp de réfugiés à Belgrade. Ils n’ont pas la vie facile depuis qu’ils ont fui l’Afghanistan. Farhad est connu pour son art dans la communauté. Il aime peindre et dessiner et pense que l’expression artistique l’aide à affronter les événements traumatiques qui lui sont arrivés. En plus d’en apprendre plus sur l’art, il apprend également l’anglais et le serbe.

GHNI tend la main aux serbes afin qu’ils apprennent et se développent. Dans le village de Dorovska, des cours sont donnés aux hommes et aux femmes qui n’ont jamais pu apprendre à lire et à écrire. Ils sont très heureux de ces nouvelles compétences qui vont améliorer leur vie. L’équipe du TCD a un intérêt particulier dans les femmes et les jeunes filles de la communauté et met en place des rencontres afin de les aider a se forger une meilleure image d’elles-mêmes.

Sri Lanka

Ce mois ci, l’ambassadeur du Sri Lanka aux Etats Unis a eu rendez vous avec David Bruce Sherman, le premier consul honoraire de Pennsylvanie. Le Sri Lanka espère que cette action les aidera à étendre leur partenariat bilatéral avec les Etats-Unis et ils pensent que M. Sherman, avocat célèbre, les aidera à y parvenir. M. Sherman a déclaré qu’il espérait construire un partenariat et des contacts culturels au Sri Lanka et promouvoir le pays.

L’esprit positif que GHNI a trouvé dans le village U* est très encourageant. Même lors de la saison des pluies, les enfants trouvent toujours le moyen d’aller à l’école. Certains disent avoir couvert leur tête avec des feuilles, certains se sont munis de parapluies en lambeaux et d’autres viennent mouillés. Pour ouvrir une classe lors des journées de pluie, du nouveau matériel a été récolté et acheté afin d’étendre la capacité de la salle de classe. L’équipe cherche actuellement un moyen de trouver des vêtements imperméables afin que chaque enfant reste au sec durant les saisons des pluies.

*Pour des raisons de sécurité, le «Village de U» est le pseudonyme désignant le village aidé par le projet.

Terre Sainte

Israël s’est prononcé contre l’usage de la Marijuana à des fins récréatives. La nouvelle politique est toujours en cours mais sous la nouvelle loi, une personne prise pour la première fois en possession d’une dose allant jusqu’à 15 grammes de marijuana écopera d’une amende au lieu d’être poursuivi et jugé comme un criminel. Les autres infractions donneront lieu à des amendes plus élevées. La croissance et la vente de marijuana sont toujours illégales.

GHNI cherche de nouveaux moyens d’aider les villages en Terre Sainte. Deux nouveaux villages sont en passe de bénéficier du programme TCD. Dans le village du 10ème Lépreux, de nombreux changements positifs ont lieu grâce au TCD, en particulier dans la vie des jeunes étudiants.

Tadjikistan

Sept femmes tadjik ont participé à un voyage d’une semaine dans les villes jumelles de Minneapolis et St Paul au Minnesota où elles ont assisté à un séminaire. Lors de ce séminaire, elles ont comparé leurs notes sur la lutte contre le terrorisme avec les femmes américaines. Dans le Minnesota, un grand nombre de la population originaire de l’Afrique de l’Est a été influencé par les groupes radicalisés. La même chose s’est passée au Tadjikistan. Pendant la conférence, les américains et les femmes tadjik ont partagé leurs histoires et ont discuté afin de savoir comment faire pour stopper l’influence négative sur les plus jeunes membres de leur communauté.

L’éducation et les améliorations de la communauté sont deux outils très puissants dans la lutte contre le décrochage scolaire et la propagande extrémiste. GHNI leur apporte ces deux outils dans les villages du Tadjikistan. Le groupe du TCD a construit un gymnase dans une des communautés afin d’améliorer la santé des peuples et leur apporter un moment récréatif. Dans un autre village, ils ont aidé à la réparation d’un générateur hydroélectrique.

Turquie

La Turquie est en train de créer une nouvelle constitution. Le but de cette nouvelle constitution est de créer un nouveau gouvernement capable d’unir, de stabiliser et de centraliser la Turquie. La nouvelle constitution se substituera au bureau du premier ministre en faveur d’un président plus puissant et de différents postes de vices présidents. Les amendements devront être validés au préalable par le parlement puis par un référendum.

Actuellement, la Turquie fait face à de nombreux défis. L’un d’eux est l’afflux de réfugiés du Moyen Orient qu’elle a accepté d’accueillir. Les réfugiés vivant en Turquie ont souvent très peu et vivent dans des conditions loin d’être idéales. C’est particulièrement difficile pour les enfants qui n’ont pas la chance d’avoir une enfance traditionnelle bercée d’un sentiment de sécurité et de nombreux jeux. GHNI offrent un centre dans le village d’O-Town où les enfants peuvent jouer, apprendre et rire dans un environnement sécurisé.